EureNet.com - Integration de vos projets Sécurité = Informatique & Internet


vendredi 29 janvier 2016

#Kaspersky > Les meilleurs logiciels #antivirus pour #Enterprise #Windows Client < décembre 2015

Systèmes d'exploitation testés dans votre sélection : Windows 10


jeudi 28 janvier 2016

#Kaspersky Security Bulletin. Prévisions 2016 ( #APT , #Cryptovirus )

Traditionnellement, le mois de janvier est l'occasion pour Kaspersky Lab de souhaiter une bonne année à tout le monde mais aussi de donner ses prédictions pour les 12 mois à venir. Prédictions qui bien souvent se révèlent exactes...

Ces prédictions ont été données par le Global Research and Analysis, également surnommée GReAT. Formée en 2008, cette équipe a pour objectif de permettre et d'organiser la recherche sur les menaces. Ils mettent l'accent sur les menaces persistantes avancées, les menaces ciblant les infrastructures stratégiques et les banques, ainsi que les attaques ciblées complexes.

Fin des APT : voici la première prédiction. C'est une fausse bonne nouvelle car nous faisons en fait référence aux dimensions «Avancée» et «Persistante» que les auteurs de ces menaces vont probablement abandonner au profit de la furtivité globale. Nous estimons que la persistance va devenir de moins en moins cruciale et que les groupes APT vont se concentrer davantage sur les malwares résidant dans la mémoire ou les malwares sans fichier. L'objectif recherché est de réduire les traces laissées dans un système infecté et par conséquent, d'éviter la détection...

Cryptovirus : le cauchemar va continuer car les hackers sont attirés par cette catégorie qui rapporte 100 millions de $ par an (40% des infectés payent). Au contraire, les trojans bancaires plus complexes et moins rentables vont perdre du terrain. De nouveaux OS ciblés ? Oui, nous avons déjà vu de modestes tentatives d'introduction de ransomwares parmi les appareils mobiles (Simplelocker) et Linux (Ransom.Linux.Cryptor, Trojan-Ransom.FreeBSD. Cryptor), mais la plate-forme qui fait probablement le plus rêver les individus mal intentionnés est OS X, à la population aisée (montants des rançons plus importants). ? plus long terme, nous pouvons réfléchir à la probabilité de l'émergence des ransomwares dans l'Internet des Objets. Nous ne pouvons nous empêcher de nous poser la question suivante : combien seriez-vous prêt à payer pour pouvoir utiliser à nouveau votre télévision ? Votre frigo ? Votre voiture ?

Découvrez d'autres «réjouissances» qui nous attendent (crimes financiers de très haut niveau - Attaques contre les éditeurs de solutions de sécurité - Sabotage, extorsion et humiliation...) à cette adresse : http://bit.ly/1QnTdeX

mardi 26 janvier 2016

#Kaspersky > Enquête sur les risques informatiques mondiaux

Le nouveau rapport annuel de l'enquête sur les risques informatiques mondiaux est disponible. Il présente l'état de la sécurité informatique d'après des informations recueillies auprès de professionnels de l'informatique du monde entier, entre avril 2014 et mai 2015. Mobilité, virtualisation, lutte contre les fraudes, attaques DDoS? Ce rapport complet de 12 pages fournit un éclairage pertinent sur les attitudes et stratégies prédominantes des professionnels vis-à-vis de la sécurité informatique. Il a également pour but de servir de comparatif du secteur, pour aider les entreprises à comprendre le type et la dangerosité des menaces informatiques qui pèsent sur leurs activités.

vendredi 15 janvier 2016

Kaspersky Security Center 10 SP2 Public Beta

La version SP2 est toujours disponible en beta test sur le forum. Les changements sont essentiellement visuels. On y trouve également une foule de petites améliorations. Faisons rapidement le tour du propriétaire...

L'organisation des sections de droites a ainsi été revue pour aller à l'essentiel. Sans développer les répertoires, vous trouverez donc les ordinateurs administrés, les tâches pour les sélections d'ordinateurs, les ordinateurs non assignés (avec un broadcast simplifié voisinage réseau uniquement), le récapitulatif des stratégies et des tâches (comprenant également les tâches du serveur d'administration) et c'est tout. Toutes les fonctions avancées, non critiques dans l'utilisation du produit ou consacrées à la gamme Advanced, ont été regroupées dans la section avancée. En parlant de tâches administratives, il est à noter la présence d'une toute nouvelle appelée «maintenance de la base de données» comprenant également un module de compression pour contenir la taille de la base SQL.

On y retrouve donc la gestion des comptes, la gestion des applications et ses nombreuses sous sections (vulnérabilités, licences, catégorie d'applications, etc.), l'installation à distance, le chiffrement, le MDM, le broadcast avancé et enfin le stockage avec notamment la gestion de la quarantaine. Et là, vous vous dites, mais où est passé la grande section des rapports, notifications et autres évènements !?

Eh bien elle a été déplacée au niveau de l'écran d'accueil (qui lui même a été entièrement revu pour plus de clarté !) qui se voit complété par des onglets.

Autre changement de taille dans les ordinateurs administrés. Une présentation beaucoup plus claire avec 3 onglets et les fonctions essentielles accessibles à tout moment. Notez par exemple, une fonction méconnue comme l'envoi de message à un utilisateur, est maintenant beaucoup plus mise en avant.

Toujours dans le «look & feel», on va retrouver une foule de petites nouveautés toutes simples mais efficaces comme par exemple, quand lors de la création d'une tâche, l'assistant vous demandera de la nommer à la fin et non pas au début de celle ci. D'autres nouveautés vont consister à mettre en avant des fonctions qui étaient mal présentées et pourtant ô combien importantes comme les tâches/stratégies héritées (2 gros boutons bien évidents et nouveaux logos).

Gros bouleversement au niveau des agents relais qui ne se géreront plus dans chaque sous-répertoire mais d'un point de vue centralisé dans les propriétés du serveur d'administration ! Pour finir avec ce premier aperçu, attention, fonction qui tue ! Possibilité de ne pas activer une stratégie (ou du moins d'en activer une spéciale), sur des conditions comme la présence d'un minimum de RAM ou CPU ! Très intéressant pour qui gère des parcs de PC hétérogènes.

Nous reviendrons bien évidemment en 2016 sur les autres fonctionnalités. En attendant, n'hésitez pas à aller faire un tour sur la page dédiée au SP2 à cette adresse : http://forum.kaspersky.com/index.php?showforum=462

mercredi 6 janvier 2016

#Kaspersky > Surmonter une attaque de #cryptovirus ?

Les cryptovirus ciblent indifféremment les particuliers et les entreprises. Il suffit d'un clic d'un salarié pour lancer le chiffrement frauduleux de son disque dur, puis de tout le réseau si votre collaborateur y est connecté. Les conséquences pour l'entreprise peuvent alors être dramatiques : d'une interruption momentanée de votre activité à la fermeture de la société si le préjudice est trop important. Comment se propagent les cryptovirus ? Quels dégâts causent-ils ? Pourquoi sont-ils plus dangereux aujourd'hui ? Comment cachent-ils leurs traces ? Pourquoi est-il important de former ses collaborateurs et d'effectuer des mises à jour fréquentes ? Découvrez dans ce guide pratique de 10 pages, tout ce qu'il faut savoir sur les ransomwares en général et les cryptovirus en particulier, et les conseils de nos experts pour vous en protéger.

Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )

iddn SARL Eur'Net - Vollore Montagne / site déclaré à la CNIL sous le n°76192
EUR'NET R.C.S. CLERMONT FERRAND 414 642 058 / NAF 6203 Z - Mentions Légales
Tél : 0899 49 48 49 (3 € / appel + prix appel)

*