Le 19 février 2015, une information nous confirmait que les ordinateurs portables Lenovo ont été mis sur le marché alors qu'ils contenaient un adware préinstallé connu sous le nom de Superfish. Il y a donc deux problèmes majeurs concernant cette découverte.

Le premier problème concerne le fait que le fabricant a mis à la disposition des consommateurs des ordinateurs portables avec un adware préinstallé depuis plusieurs mois - de septembre 2014 à février 2015.

Le second problème est lié à la façon dont se comporte Superfish. Sa capacité à produire un certificat d'autorisation permet éventuellement à une tierce personne malveillante d'intercepter les connexions SSL / TLS, ou pour le dire simplement, les sessions de navigateur Web utilisant des liens "https".

Maintenant, nous allons jeter un coup d'?il de plus près au dernier problème évoqué afin d'observer le comportement réel de Superfish.

.../...