Le laboratoire de recherche européen de Toshiba à Cambridge a annoncé une percée importante dans le domaine du chiffrement quantique.

Les chercheurs sont parvenus à démontrer pour la première fois la possibilité d'une distribution ininterrompue de clés quantiques avec un débit sécurisé supérieur à 1 Mbits/s sur 50 km de fibre optique. Rapporté à une moyenne calculée sur 24 heures, c'est 100 à 1 000 fois plus rapide que tous les résultats obtenus jusqu'ici sur une liaison de 50 km. Deux innovations ont permis d'obtenir ce résultat : un nouveau détecteur optique pour les débits binaires élevés et un système de réponse qui maintient le débit binaire constamment élevé sans configuration ni réglage manuel.

Cette percée permettra une utilisation quotidienne du chiffrement par « masque jetable », méthode en théorie parfaitement secrète. Bien qu'ultrasécurisé, le chiffrement par masque jetable a vu son usage limité dans le passé, car il exige la transmission de clés secrètes très longues, en fait, aussi longues que les données proprement dites. Pour cette raison, il n'a été appliqué qu'à des messages courts dans des situations exigeant une sécurité extrêmement élevée, par exemple par les militaires et les services de sécurité. Le débit binaire obtenu permettra d'appliquer cette méthode de communication ultrasécurisée aux échanges quotidiens.

Source :