Au cours d'une mission secrète destinée à en savoir plus sur la taille et la portée de Waledac, fils du tristement célèbre Botnet Storm, des chercheurs allemands ont découvert que le botnet de spam était bien plus grand et plus efficace que ce qu'on croyait.
L'équipe, composée de chercheurs des universités de Mannheim et de Vienne, a eu l'audace d'infiltrer le botnet Waledac du 6 août au 1er septembre de l'année dernière grâce à un botnet Waledac cloné qu'elle a créé et auquel elle a attribué le nom de code « Walowdac ». Ils ont ainsi découvert que Waledac envoyait au moins 55 000 bots par jour, avec un total de 390 000 bots, bien plus que les 20 000 et quelques bots que l'on avait estimés précédemment.
Les chercheurs ont également pu évaluer les taux de réussite des diverses campagnes de spam menées par Waledac et observer de près les fonctionnalités récentes de Waledac, comme sa capacité à voler des données d'authentification sur des machines infectées par des bots.D'après le rapport (PDF) des scientifiques allemands sur cette expérience, leurs recherches leur ont permis d'estimer que Waledac pouvait envoyer en théorie plus de 1,5 milliards de courriers indésirables par jour, au bas mot.
Ils ont remarqué que Waledac modifiait ses variantes de programmes malveillants environ toutes les deux semaines et que les Etats-Unis accueillaient la majorité des bots et répéteurs, avec 17,34% des bots de spam et 19,5% des répéteurs. Ils ont également découvert qu'environ 90% des bots Waledac provenaient de machines XP 32 bits.

Source :