Protection des points les plus vulnérables aux virus

Dans la mesure où les virus pénètrent la plupart du temps dans les réseaux via le courrier électronique, la protection antivirus des serveurs de messagerie est un élément essentiel dans tout dispositif de sécurité informatique. Intégration parfaite à Webmin pour la configuration et l'administration à distance ; Kaspersky Updater assure le téléchargement en toute simplicité des mises à jour des bases antivirus toutes les trois heures.

Analyse totale du courrier

Ce système de protection antivirus centralisé est compatible avec Sendmail, qmail, Postfix et Exim. Il s'intègre au système de messagerie sous la forme d'un module complémentaire. La recherche d'éventuels virus porte sur tous les composants du message, y compris les pièces jointes et les objets OLE.

Isolement du code malicieux

Les objets contenant des codes malicieux peuvent être supprimés, traités ou mis en quarantaine. L'administrateur décide quels sont les objets suspects à mettre en quarantaine. Parmi les options proposées, citons les fichiers protégés par un mot de passe, les fichiers infectés qui ont été réparés et les fichiers endommagés par des virus avant l'analyse. Cette solution décèle tous les types de code malicieux, y compris les applets Java et les commandes ActiveX. Il est possible de supprimer également le code malicieux dans les fichiers zip et tar.

Interception des pièces jointes interdites

La sécurité du trafic SMTP est renforcée par des filtres supplémentaires. Ces filtres permettent d'éliminer des messages selon le nom et/ou la taille et/ou le type MIME de leurs fichiers attachés. Cette fonctionnalité supporte tous les serveurs de messageries cités et en particulier SendMail Milter.

Messages d'alerte et rapports

Kaspersky Anti-Virus vous permet de définir les détails des performances du système qui devront être consignés dans les rapports. En cas de détection d'un objet suspect ou infecté, un message d'avertissement reprenant une description détaillée du code malicieux peut être envoyé à l'administrateur du système, à l'expéditeur et au destinataire du message infecté. Par ailleurs, l'administrateur a la possibilité de modifier les modèles de notifications présents dans le programme. L'utilisation de la solution de sécurité pour Sendmail avec Milter API permet de créer ses propres modèles de notifications à l'aide de macros.